TÉLÉCHARGER SEETHER NEVER LEAVE

Will I fall again into dismay? Will I be ashamed of crying? Aurai-Je honte de pleurer? Et Je sais que ça ne s'est jamais passé de la façon que j'ai décrit Mais j'ai peur d'essayer Elle est celle qui maintient tout excité Elle m'en fait demander toujours plus Elle est celle qui me considère sans carton d'invitation Maintenant c'est fini. Ne me laisse jamais, et ne me trompe pas Je continuerai à ramper, mon ami Ne me taquine jamais et ne me laisse pas ici C'est toujours la même chose au final Maintenant Je trouve que Je suis le prix de consolation Que j'ai honte de mentir Et Je sais que des choses n'ont jamais été dans leur état normal en moi Et j'ai peur de mourir Parce que tu es celle qui me maintient tout excité Tu m'en fais demander plus Tu es celle qui me maintient non invité Maintenant c'est fini Ne me laisse jamais, et ne me trompe pas Je continuerai à ramper, mon ami C'est juste un symbole, tu m'as laissé en chute libre Et j'ai peur Reprends ce que j'ai dit C'est la même chose au final 3 fois C'est seulement un symbole.

Nom:seether never leave
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:8.52 MBytes



Seether, ça craint un peu. Seether, c'est le groupe dont le chanteur est le petit ami d'Amy Lee, d'Evanescence. Seether, c'est le groupe dont le chanteur imite parfois Kurt Cobain. Cet album est celui que Nirvana aurait pu sortir si Kurt Cobain n'était pas mort. Et s'il n'avait pas su chanter.

Et si Dave Grohl n'avait pas su jouer de la batterie. C'est l'album qu'aurait sorti Nirvana si Nirvana avait été un mauvais groupe. Un peu comme Evanescence, qui nous montre ce qu'aurait été Nightwish si Nightwish avait été nul. Ce donc pas un hasard si le chanteur de Seether a chanté avec Amy Lee. Il ne faut pas pousser.

Le groupe a quand même déjà sorti deux fois le même album en incluant juste le duo des deux tourtereaux. Même si on aime le post-grunge. Creed par exemple, ça passe. Creed, c'est sympa. Sombre, torturé. Enfin juste ce qu'il faut pour les américains. De belles chansons avec des paroles profondes et mystiques. Mais Seether, c'est autre chose. C'est le post-grunge que l'on n'a pas trop envie d'entendre, même si on sait que ça existe. Du sous-Nirvana chanté par un sous-Kurt Cobain.

Un refrain prévisible. Ce n'est pas un hommage, c'est une insulte. Un affront fait à Nirvana et à la musique. Les autres chansons? Il faut avoir envie de les écouter. Là, c'est un peu Nirvana rencontre Nickelback. Du moins c'est sans doute ce qu'un génie du marketing pourrait dire.

Dans les faits, c'est surtout un morceau qui donne à regretter d'avoir un jour rencontré la musique du groupe sur son chemin. C'est dur, ça fait mal. Surtout quand le chanteur de Seether tente de prendre les intonations d'un mec qui s'est suicidé en réaction au succès. C'est dur à encaisser.

Parce que tout ça, c'est une affaire de fric. Le côté détestable du post-grunge. Les couplets semi-accoustiques, la guitare heavy qui n'existe que pour étoffer les refrains. Et des mecs comme ça, qui pissent sur la tombe de Kurt Cobain. Si au moins ils écrivaient de bonnes chansons! Mais non.

Même pas. Rien qu'à l'entendre, on cherche en vain un peu d'air, on tente de respirer. C'est quoi ces paroles? A faire une musique aussi ignoble? On se permettra d'en douter. Le néo-métal, le post-grunge, le screamo ou le metalcore : toute une série de courants musicaux qui ont généré des groupes parfois très bons. C'est l'avenir du rock américain. Mais comme toujours, il y a la frange des suiveurs, des imitateurs, de ceux qui veulent rafler la mise.

C'est le cas ici. Alors on ne va pas faire la liste des chansons. On ne va se faire mal en énumérant et en décrivant tous les sordides morceaux du disque. Alors on ne pas faire non plus les présentations. Ceux qui veulent savoir n'ont qu'à demander à Amy Lee. Ce duo, quand on y pense. Deux membres de deux des groupes les plus malhonnêtes, les plus cyniques et les plus médiocres de la scène musicale américaine. Quel programme Oui, pardon, Seether n'est pas américain. Ils viennent d'Afrique du Sud.

Ils ont fait une telle impression à leurs débuts que les majors se sont précipitées pour les signer. Le conte de fée n'importe quoi.

Je perds mon temps, moi. N'achetez pas ce disque.

TÉLÉCHARGER SNIFFER CHECKER GRATUIT GRATUITEMENT

Tablature never leave - Seether

.

TÉLÉCHARGER DOUAA KHALID AL JALIL GRATUITEMENT

Seether - Never Leave

.

Similaire