TÉLÉCHARGER SAID SENHAJI 2009 GRATUIT

Le diagnostic est suspecté cliniquement et confirmé par la radiologie. Le traitement consiste à faire une réduction en urgence, une stabilisation en cas de lésion instable et une immobilisation plâtrée complémentaire. Une immobilisation postopératoire par une attelle intrinsèque plus a été réalisée pendant six semaines, avec une rééducation à partir de la quatrième semaine. Nos résultats ont été confrontés aux résultats de la littérature. Les luxations carpo-métacarpiennes des doigts longs sont des lésions rares, souvent associées à des fractures du carpe ou des os de la main. Un grand nombre passe inaperçues soit à cause d'un examen sommaire mal fait ou rentrant dans le cadre d'un polytraumatisme.

Nom:said senhaji 2009
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:42.98 MBytes



Le diagnostic est suspecté cliniquement et confirmé par la radiologie. Le traitement consiste à faire une réduction en urgence, une stabilisation en cas de lésion instable et une immobilisation plâtrée complémentaire.

Une immobilisation postopératoire par une attelle intrinsèque plus a été réalisée pendant six semaines, avec une rééducation à partir de la quatrième semaine. Nos résultats ont été confrontés aux résultats de la littérature. Les luxations carpo-métacarpiennes des doigts longs sont des lésions rares, souvent associées à des fractures du carpe ou des os de la main.

Un grand nombre passe inaperçues soit à cause d'un examen sommaire mal fait ou rentrant dans le cadre d'un polytraumatisme. Sous réserve d'un traitement urgent et correct, elles sont de bon pronostic. English abstract Carpo-metacarpal dislocations of the fingers are rare lesions. The diagnosis is clinically suspected and confirmed by radiology. Treatment consists of emergency reduction, stabilization in the event of an unstable lesion and additional plastered immobilization.

We report the experience of 3 cases of palmar carpo-metacarpal dislocation of the fifth finger associated or not with fractures or dislocation of other rays, treated as an emergency by reduction and stabilization by closed focal spit.

Postoperative immobilization with an intrinsic plus splint was performed for six weeks, with rehabilitation from the fourth week. Our results were compared with the results of the literature. Carpo-metacarpal dislocations of the long fingers are rare lesions, often associated with fractures of the carpus or bones of the hand. Many go unnoticed either because of a poorly done summary examination or as part of a polytrauma.

Subject to urgent and correct treatment, they have a good prognosis. Les premiers cas ont été décrit par Rivington et Gérard [ 1 , 2 ]. Nous rapportons que le 2ème et 3ème cas traités, opérés et suivis dans notre unité représente une observation déjà publié dans la littérature [ 3 , 4 ]. Patient et observation Cas 1: un patient âgé de 27 ans chauffeur de profession, droitier, sans antécédents pathologiques particuliers est admis aux urgences à la suite d'une chute d'un écrasement de la main gauche par un objet lourd.

Il s'agissait d'un traumatisme fermé de la main droite occasionnant chez lui une douleur et impotence fonctionnelle de la main gauche. Notre patient a été opéré en urgence, sous anesthésie locorégionale.

La réduction carpo-métacarpienne était facile à foyer fermé suivi d'une synthèse par embrochage Figure 2. Le poignet a été immobilisé par une attelle en position intrinsèque plus pendant une durée de 6 semaines, dès lors on a réalisé l'ablation des broches avec une radio de contrôle en post-opératoire. La rééducation active des doigts a été entreprise dès la quatrième semaine postopératoire en gardant l'attelle entre les séances de rééducation. À 10 mois de recul, le résultat fonctionnel était satisfaisant avec une bonne force musculaire et une récupération complète de la mobilité du poignet en flexion-extension et des doigts.

Le travail a été repris 2 mois plus tard. Il s'agissait d'un traumatisme fermé de la main droite occasionnant chez lui douleur et impotence fonctionnelle. Les radiographies de face et de profil de la main droite objectivaient une luxation carpo-métacarpienne palmaire, pure, complète, associée à une fracture du col du quatrième métacarpe et une fracture de la base de la première phalange du cinquième doigt Figure 3. La réduction carpo-métacarpienne était facile à foyer fermé suivi d'une synthèse par embrochage Figure 4.

Le poignet a été immobilisé par une attelle en position intrinsèque plus pendant une durée de 6 semaines, dès lors on a réalisé l'ablation des broches. Le travail a été repris trois mois plus tard. Cas 3: patient de 32 ans, travailleur manuel droitier, admis aux urgences pour un traumatisme fermé de la main droite suite à un accident de la voie publique piéton heurté par une voiture , occasionnant chez lui une douleur et fonctionnelle de la main droite.

Les radiographies AP et latérales ont montré une luxation carpo-métacarpienne dorsale pure de les troisième, quatrième et cinquième doigts. Le patient a subi réduction fermée émergente sous locorégionale anesthésie. La réduction a été facile suivie de stabilisation par coincement percutané sous contrôle fluoroscopique Figure 5.

Le poignet était immobilisé par un plâtre d'avant-bras en position intrinsèque pendant une période de 6 semaines, puis on a procédé à une ablation des broches. La rééducation active des doigts a commencé dès la quatrième semaine postopératoire, tout en gardant une attelle amovible entre les sessions. À 1 an de suivi, le résultat fonctionnel était satisfaisant avec une bonne force musculaire et une récupération complète de la mobilité du poignet, en particulier flexion-extension des doigts.

Dans notre cas, pour mieux analyser la technique chirurgicale, nous avons étendu notre revue de la littérature à tous les types de luxation. La chirurgie consiste toujours en une réduction en urgence avec fixation. Les résultats apparaissent meilleurs en cas de réduction rapide. Un traitement orthopédique sans brochage semble déconseillé en raison du risque de récidive [ 6 , 8 , 11 ].

Dans les publications de Diez et al. Benoît et al. Les montages par broches peuvent être effectués de façons diverses [ 6 , 12 ], pour notre part, nous avons réalisé un brochage selon la stabilité constatée en peropératoire: un embrochage transversale chez le 1er et 2ème cas associée à une stabilisation carpo-métacarpienne pour le 2ème cas, pour le 3ème cas une stabilisation carpo-métacarpienne du 3ème, 4ème et 5ème rayons était suffisante.

Conclusion Les luxations carpo-métacarpiennes des doigts longs sont des lésions rares, souvent associées à des fractures du carpe ou des os de la main. Tous les auteurs ont lu et approuvé la version finale du manuscrit. La radiographie de la main droite en post-opératoire après ostéosynthèse de la luxation et les fractures associées par embrochage Figure 5 : radiographie pré-opératoire du 3ème cas avec contrôle scopique per-opératoire: A luxation carpo-métacarpienne dorsale pure des troisième, quatrième et cinquième doigts; B Embrochage percutanée sous contrôle scopique.

TÉLÉCHARGER GHALI WILLY WILLY MP3 GRATUITEMENT

Saïd Senhaji : Le renouveau du chaâbi

.

TÉLÉCHARGER GPS TRACKMAKER FRANCAIS GRATUITEMENT

said senhaji 2009

.

Similaire